festival__de_Kahn

Strauss au festival de Kahn... un mauvais film américain.

On a tant écrit... ou si peu. Parce qu'au final, on ne sait rien. On s'est assis sur la présomption d'innocence, principe fondamental en droit. DSK est coupable. Et effectivement de mon point de vue il l'est. Coupable d'être et de vouloir être. Et quand, comme lui, on est dangereux, les pires moyens ne sont pas écartés. Car Strauss-Kahn à l'ombre, c'est une sécurité retrouvée pour ceux qui veulent être dans la Lumière. Beaucoup de questions demeurent, et rien n'a encore été établi.

Quant au reste, aux supputations, aux baveries dégueulasses, je dirai simplement qu'il n'est pas admissible de se vautrer sur l'honneur d'un homme, comme des chiens galeux.